Grâce à l’implant cochléaire, il est possible de découvrir la musique, voir la redécouvrir lorsque celle-ci a jadis fait partie de notre jeunesse et surtout l’apprécier.  Mais, pour parvenir à cette satisfaction ce ne sera pas si simple que cela. Les débuts d’écoute ressemblent, la plupart du temps, à une cacophonie indescriptible, un boucan indéfinissable d’où il est parfois même impossible de savoir si on y chante, voire même impossible de faire la différence entre une voix d’homme et de femme.

« A première vue, la musique paraît ne servir à rien. On devrait pouvoir s’en passer, comme on peut se passer de faire du sport, et continuer à vivre confortablement.». Il suffit de voir la souffrance de ceux qui ne peuvent plus écouter de la musique du fait de la perte de l’ouïe pour affirmer que la musique est en réalité un élément fondamental de notre vie, dans la mesure où il s’agit de la dimension plaisir de l’audition.

basson

Bonjour à tout le monde, pour ceux qui ne me connaissent pas, Je m’appelle Marie-Pierre Goin et je suis implantée Medel depuis 2003 à droite et depuis 2011 à gauche.

Pour pouvoir écouter la musique en stéréo il existe une solution. Ceci est valable pour les implantés bi-latéraux mais également pour les personnes ayant un implant + un ACA.

Nous vous invitons à parcourir un mémoire rédigé par Audrey Suter, étudiante belge en orthophonie sur la perception de l'émotion musicale. Nous l'avions accueillie dans nos locaux du CISIC il a quelques mois de cela pour la réalisation de tests.