Voyager : qu'emporter quand on est implanté ?

Déjà, comme tout le monde, ses dossiers médicaux : ordonnance en cours, carte vitale (pour un séjour en France) ou carte européenne d’assurance maladie à demander à votre caisse de sécurité sociale (pour un séjour en Europe),carte Vitale, carte de mutuelle ,la Carte Mobilité Inclusive, adresse du centre de sécurité sociale; le cas échéant, la liste des médicaments qui vous sont déconseillés.

Pensez aussi à emporter la clé USB contenant les réglages de votre processeur ainsi que les coordonnées utiles en cas d'urgence : de l’ équipe ORL qui vous suit , du SAV fabricant, de l'assureur de votre implant, votre carte de porteur d’implant.

Il n’est pas non plus inutile d’emporter avec soi quelques pièces de rechange, surtout qu’elles ne prennent vraiment pas beaucoup de place : corne, câble ou câble plus antenne si les éléments ne sont pas dissociables.

Surtout, ne pas oublier son chargeur ou un stock de piles suffisant pour la durée du séjour. Lorsque l’on utilise habituellement des batteries rechargeables, sauf pour les séjours les plus courts ou dans des conditions avec un accès difficile à l’électricité, il peut être beaucoup plus simple d’emporter des piles qu’un chargeur. On peut éventuellement partir avec trois ou quatre batteries chargées pour économiser les piles.

Si vous partez dans une région humide (chaude ou froide), un encombrant à ne pas oublier  : la dry box ou un système deshumificateur

Enfin, pour terminer, s’il vous reste un peu de place et que la durée de votre séjour le justifie, pensez à emporter vos aides techniques (casque, boucle magnétique, ...)

Activités Sportives

Quel que soit le sport pratiqué, veuillez toujours considérer les points suivants :

  • Assurez le maintien de votre processeur pour éviter toute chute susceptible de l’endommager ou même de provoquer sa perte. Si nécessaire, utilisez pour cela un casque, un bandeau, un système de fixation ou un embout spécial
  • Protégez votre processeur de l'eau, du sable, de la poussière.
  • Protégez votre tête en utilisant un casque adapté à l’activité pratiquée, et permettant si nécessaire le port de votre processeur
  • Prévenir les dommages liés à l’humidité : protéger votre processeur de la transpiration avec une housse , et placez-le régulièrement dans un système de dessiccation.

Si le risque de dommage ou de perte trop important, ne portez pas votre processeur : rappelez-vous qu’il est très fragile et qu’il coute 6000 EUR. Par exemple, même avec une protection étanche, son port est ainsi à proscrire dans le cadre la plupart des sports nautiques et aquatiques sauf en piscine (double risque de perte et d’endommagement).

Avion/ Aéroports: Quelles précautions prendre ?

Plongée sous-marine

La plupart des fabricants autorisent la plongée sous-marine sous une double condition:

  • respect d'une profondeur limite qui dépend du modèle d'implant 
  • accord du chirurgien ORL en charge du suivi, car indépendamment de la résistance de l'implant, il peut y avoir des contre-indications liées à l'état de l'oreille par exemple.

Plus de détails dans OUIE-DIRE de juillet 2016 : http://www.cisic.fr/CISIC/media/bulletin/b-2016-07.pdf